Sommaire

Grand nettoyage de printemps ou simple rangement quotidien, ranger sa chambre ou la conserver rangée n’est pas toujours si simple. Un bon tri et quelques réflexes quotidiens suffisent pourtant à accomplir de vrais miracles, pour vivre plus sereinement dans un espace aéré… avec un bémol pour les chambres d’adolescents, nécessitant généralement plusieurs interventions de fond par an. Voici toutes les astuces pour savoir comment ranger sa chambre.

1. Videz votre chambre pour mieux la ranger

Étape préalable et indispensable à toute tentative pour ranger sa chambre, un tri de fond est incontournable. Pour commencer, videz tout.

  • Si possible, videz l’ensemble des meubles de votre chambre et rassemblez les objets au milieu de la pièce, afin de disposer d’une vue d’ensemble. Au besoin, sortez les meubles les plus encombrants dans le couloir, vous bénéficierez d’une visibilité accrue. Profitez-en pour faire le ménage si besoin.
  • Si votre chambre est trop encombrée, procédez par zones, sous peine de ne plus pouvoir circuler : videz et triez l’ensemble du coin bureau, puis du placard, puis des étagères, etc. Cette méthode vous obligera souvent à aller ranger un objet retrouvé dans une zone déjà traitée, en revanche : il est fréquent de retrouver un livre dans le placard à chaussures, un peigne dans la table de nuit, etc.
  • Une fois les objets rassemblés, éliminez d’office ceux qui sont cassés, abîmés, que vous n’avez pas utilisés dans les six derniers mois ou sans aucune valeur sentimentale. Vous pourrez les donner, les revendre, ou les jeter dans les bacs de recyclage adéquats.
  • Mettez de côté pour les ranger les objets qui n’ont rien à faire dans une chambre : mugs, couverts, etc.

2. Triez les objets

Une fois les objets inutiles éliminés, triez chaque objet par catégorie : livres, vêtements, jouets, produits de beauté, etc.

  • Profitez-en pour examiner chaque objet. En avez-vous réellement l’usage ? Vous procure-t-il du plaisir ou une émotion ? L’avez-vous en double ? Serait-il plus utile ailleurs, ou à quelqu’un d’autre ? Si vous hésitez plus de quelques secondes, mettez-le de côté.
  • En fonction de votre réponse, éliminez les objets rejetés. Sortez-les immédiatement de la chambre pour ne pas revenir en arrière.
  • Rassemblez les objets restants par catégories en les séparant les unes des autres : les livres dans un coin, les vêtements dans un autre, etc.
Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Rangez votre chambre

Une chambre est généralement divisée en zones, variables selon votre façon de vivre : nuit, dressing, bureau, etc. Chaque famille d’objet doit être attribuée à une zone, et une seule, pour éviter de chercher le même objet en trois endroits différents.

  • Étudiez chaque catégorie d’objet triée. À quel endroit en avez-vous majoritairement l’usage ? Si la réponse est hors de la chambre, envisagez de la ranger ailleurs : il est inutile de conserver vos livres dans la chambre si vous les lisez toujours dans le salon.
  • Dans le cas contraire, attribuez à la catégorie l’emplacement qui lui revient. Les livres de cours d’une chambre d’ado doivent être à proximité immédiate du bureau, les jouets d’une chambre d’enfant à l’endroit où il s’assoit pour jouer, etc.
  • Commencez par ranger les plus évidents : les vêtements non froissables dans la commode, les autres dans le placard ou le dressing, les produits de beauté dans la coiffeuse… Profitez-en pour organiser votre dressing.
  • Pour les objets à usage exceptionnel ou saisonnier, comme des couvertures, une couette d’hiver ou des vêtements de pleine saison, exploitez les rangements sous le lit, en haut des placards ou en bas du dressing.

4. Conservez une chambre rangée

Une fois toutes ces étapes réalisées, il est important de prendre de bonnes habitudes pour conserver votre chambre en ordre.

Quelques habitudes et gestes simples vont vous permettre de ne pas vivre le rangement de votre chambre comme une corvée :

  • Faites du rangement un moment de plaisir. Lancez vos musiques préférées, enfilez une tenue confortable et diffusez des huiles essentielles pour faire de ces instants une parenthèse sans stress. Vous aurez moins de mal à vous motiver les fois suivantes.
  • Terminez vos gestes. Fréquent, le geste avorté est responsable d’une bonne partie du désordre. Rangez les livres dans leur étagère plutôt que de les empiler sur la table voisine, accrochez une chemise plutôt que de la poser sur le dossier d’une chaise, jetez les papiers froissés plutôt que de les abandonner sur la commode en vidant vos poches…
  • Mettez en place une routine quotidienne pour éviter les débordements : tous les matins, glissez les vêtements sales dans la corbeille à linge, faites le lit, rassemblez les papiers épars et les objets qui ne devraient pas se trouver dans la chambre pour les ranger dans la bonne. Une fois par semaine, faites le ménage, videz les poubelles et changez les draps.

Des astuces pratiques vont aussi vous faciliter la tâche. Le but est d'avoir une approche minimaliste !

  • Privilégiez les rangements fermés plutôt qu’ouverts. Une table de nuit avec des portes, des meubles à tiroirs sous le bureau, une commode plutôt qu’une étagère… ou même des boîtes fermées et pochettes en tissu à poser sur les étagères. Ranger sa chambre paraît toujours plus simple quand il suffit de fermer les portes pour faire illusion. Mieux, les objets prennent moins la poussière et l’espace semble désencombré, plus paisible.
  • Ne multipliez pas les petits contenants. Les petites boîtes de couleurs sont certes jolies, mais peu adaptées pour ranger sa chambre : vous risquez d’oublier quels objets y sont rangés, de les poser à côté plutôt que d’ouvrir chaque boîte pour les ranger, et de rechigner à épousseter les boîtes toutes les semaines. Mieux vaut, dans ce cas, une grande boîte compartimentée.
  • Évitez d’encombrer les murs. Tableaux, posters et photo personnalisent un espace tant qu’ils sont en petit nombre, mais polluent visuellement s’ils sont en excès. Mieux vaut une décoration par mur que plusieurs petites, l’espace paraîtra, là encore, plus ouvert et mieux rangé.